09 août 2006

Vagabondage


Partir loin. Aller à l'autre bout du monde. Pour faire quoi? Pour voir quoi? Pour trouver quoi?
Voyager en images en couleurs en sons en émotions, c'est peut-être mieux quand c'est dans la réalité que dans un esprit. Et pourtant un esprit peut être encore plus vaste que toutes les terres du monde entier... Mais encore faut-il le voir pour le croire...

scottmonumentIl m'a dit qu'on irait en Ecosse, courir sur ces plaines verdoyantes, si vives qu'elles éblouissent la vue et réchauffent les coeurs glacés... Il m'a dit qu'on irait caresser le pelage doux des moutons qui bêlent et qui se hâtent derrière un gros chien touffu, bon gars. Ca m'a fait sourire. Et on aurait le vertige quand on se pencherait un peu trop au dessus des immenses falaises rocailleuses, où se jettent des vagues hargneuses, pleines de furie en une écume moussante d'un blanc parfait. Les mouettes hurleraient de leurs rires sadiques, hurlant comme le ferait une mère pour défendre ses enfants. Elles croiront peut-être qu'on est venu voler sa mer... Et bien sûr on entrerait dans les chateaux médiévales et on s'émerveillerait devant leurs arcs celtiques et leurs tours gothiques...Des vieilles dames nous conteraient des légendes bretonnes de rois vaillants, de guerriers braves et de tempêtes tumultueuses, tous assis au coin d'un feu ...
C'est joli. Je vois parfaitement. Aucun détail ne m'échappe. Ca paraît tellement idyllique... Je suis sans doute une grande utopiste.

Néanmoins, j'ai toujours pas de réponse à ma question : qu'est-ce que je trouverais? Quel intérêt... A force de partir, on ne sait plus où on doit revenir. C'est bizarre comme sentiment... Je pense que mon problème, c'est que je dois trouver une utilité concrète à tout et j'en arrive à me poser des questions totalement stupides... Et je me fais obstacle moi-même, je ne saurais peut-être jamais pourquoi.

Parfois, je me dis qu'il faut que je parte. Non, en fait c'est pas parfois, c'est tout le temps. Mais partir nulle part, juste pour le plaisir de partir... Mais c'est tellement éphémère un plaisir que je ne sais plus ce que je veux. Je vagabonde.


Posté par lolajoy à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Vagabondage

Nouveau commentaire